La gare TGV de Lyon Saint-Exupéry a été conçue par l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls au milieu des années 1990.

C’est l’une des constructions les plus originales et photogéniques de la région Lyonnaise qui constitue un passage presque obligé pour tout photographe passionné d’architecture.

L’entrée principale de la gare étant exposée plein ouest, je décidais de m’y rendre une première fois en fin de journée, à l’heure où les rayons de soleil éclairent ses deux ailes et où une lumière rasante pénètre plus profondément à l’intérieur de la structure.

L’architecture organique très « ailée » de Calatrava

L’architecte, sculpteur et céramiste, a conçu la gare de train Lyon Saint-Exupéry 20 ans avant l’Oculus, la nouvelle gare du World Trade Center de New York.
Les deux gares à l’architecture spectaculaire se ressemblent beaucoup extérieurement et apparaissent comme des sculptures géantes évoquant des ailes d’oiseau.

La gare TGV Lyon Saint-Exupéry coté Nord

A l’intérieur, la structure complexe de l’ouvrage se dévoile : elle se compose de poutrelles métalliques et de sortes d’ossements en béton armé surmontés par des toits mêlant l’acier au verre.

Déambulatoire de la gare TGV de Lyon Saint-Exupéry

L’intérieur de la gare évoque une espèce de cage thoracique et on pénètre dans ce squelette en béton avec une sensation particulière.
Chaque voyageur se retrouve ainsi « digéré » dans cette immense carcasse avant d’en être extrait symboliquement par (l’arrière) train…

Train sortant de la gare Saint-Exupéry

Une cathédrale de béton déserte

Gare cathédrale de Calatrava déserte

En 2020, au moment de ma visite, après un mois et demi de confinement dû au Covid, nous avions pris l’habitude de voir nos villes et leurs bâtiments publics désertés.

Portiques dans le hall de la gare TGV Saint-Exupery

Pendant la période de déconfinement, et en attendant la réouverture de l’aéroport, la gare était d’autant plus vide qu’elle a toujours été qu’une simple étape sur le trajet en TGV ParisMarseille.
Depuis sa création, la gare Lyon Saint-Exupéry est peu utilisée et ne dispose d’aucune correspondance ferroviaire !

Un oiseau dans la gare Saint-Exupéry

La coquille vide, ouverte aux quatre vents, est devenue au fil du temps un refuge pour de nombreux oiseaux, ceux-ci rendant hommage à son architecture protectrice et familière de dinosaure avien.

Quais de la gare Lyon Saint-Exupéry

J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable.
On ne voit rien. On n’entend rien.
Et cependant quelque chose rayonne en silence…

Antoine de Saint-Exupéry

L’oiseau gare

Gare TGV de Saint-Exupery coté ouest

En oiseau de bon augure, je me pose sur la statue d’Antoine de Saint-Exupéry pour photographier la main tendue vers l’entrée de la gare, comme pour accueillir des voyageurs imaginaires.

Extérieur de la gare de Saint-Exupéry coté nord

La gare se déploie dans un contexte presque champêtre, malgré sa proximité avec l’aéroport Lyon Saint-Exupéry et les parkings environnants.

Vol d'oiseau au dessus de la gare TGV
La lune est là mais l’oiseau ne la voit pas.

Paradis des oiseaux et enfer pour les aéronefs, un éventail de plus de 50 espèces ont été identifiées sur le site dont 33 sont protégées !

Dessine-moi un mouton

« Le petit Prince » – Antoine de Saint-Exupéry
Statue de Saint-Exupéry devant la gare TGV de Saint-Exupéry à Lyon
Statue de bronze d’Antoine de Saint-Exupéry.

Merci de respecter le droit d’auteur et de ne pas utiliser du contenu de cet article sans en faire la demande auparavant.

Si vous constatez des erreurs ou des inexactitudes dans cet article, merci de m’en faire part !


Vous serez peut-être intéressé aussi par :

Paris brut CNIT
A Paris La Défense, j'ai rêvé de sortir le Cnit de son …
A travers le voile du Mucem
A Marseille, que se cache-t-il derrière l’apparente légèreté du voile résille noir …
L’Auditorium de Lyon, casemate de la musique classique
A Lyon, l'architecte Henri Pottier à conçu une salle de spectacle dans …
Le Centre National de la Danse de Pantin, label de Kalisz
A Pantin, Jacques Kalisz à conçu une œuvre brutaliste originale aux motifs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.